Wednesday 24th May 2017,
Un blog sur Lyon

Navia, une google car à la lyonnaise

Google n’a qu’à bien se tenir (ou presque) : Induct, une société française, dégaine son modèle de robot navette sans conducteur.

 

Navia vous ballade sans chauffeur

Le robot navette Navia effectue son premier trajet en conditions réelles à Lyon. Dans son communiqué, la municipalité évoque une première mondiale qui s’inscrit dans la démarche du Grand Lyon de «ville intelligente». On se souviendra quand même que Google a largement défrayé la chronique techno en faisant rouler des voitures sans chauffeurs aux Etats-Unis.

Si vous êtes un peu curieux, Navia, 100% électrique et robotisée, est en phase de test de 11h à 19h rue de la République jusqu’à ce dimanche. Cette petite merveille de la technologie relie la place de la République à la place Bellecour avec un arrêt à l’Hôtel-Dieu : le trajet n’est pas long et on est encore loin de ce que peut vous permettre de faire un métro mais il faut un début à tout.

navia_lyon_voiture

Transport en conditions réelles

Déjà expérimentée sur un campus de Lausanne en Suisse, c’est la première fois qu’elle circule en condition urbaine réelle. Cette voiture intelligente, d’une valeur de 170 000 euros dispose de nombreux capteurs lui permettant de «voir» le danger jusqu’à 200 mètres autour d’elle. La société française Induct, créatrice de la navette fait de la sécurité son premier argument de vente : dès qu’une personne s’approche d’un peu trop près, le véhicule s’arrête automatiquement.

Pouvant transporter de 8 à 10 personnes, Navia s’adresse à tous les publics et sera destinée aux zones non desservies de la ville. En attendant sa mise en place, les plus curieux peuvent la tester gratuitement jusqu’à dimanche.

Le robot navette Navia s’inscrit dans l’évènement Lyon City Design qui se déroulera au sein du Grand Hôtel Dieu du 14 au 17 mars 2013

Déja testé à Fontainebleau

Le 19 octobre, la ville de Fontainebleau avait organisé une journée « post carbone » :  une démonstration de la navette Navia avait été alors organisée. La municipalité réfléchit à mettre en place ce type de service en complément des solutions déjà disponibles, en particulier pour assurer le lien entre la gare de Fontainebleau-Avon et le château (actuellement, le trajet se fait à pied et prend environ 30 minutes).

La vidéo de présentation

Like this Article? Share it!

About The Author

Blogueur et passionné de nouvelles technologies, je prends le temps de partager mes avis (largement discutables), mes opinions (qu'on peut contredire) et mes expériences (parfois inintéressantes).

Leave A Response